Je suis fétichiste et j’adore ça !

Avec les jours plus frais, reviennent mes doux amis, les gardiens de ma sexualité, ceux contre qui je ne peux pas lutter : Les bas et les collants, accompagnés de leurs amies les plus chères, les chaussures à talon aiguille.

Je suis un inconditionnel des talons aiguilles. Je trouve que cela magnifie la femme, l’embellit et lui donne une démarche de déesse.
Avec ces chaussures de princesses, rien de mieux que des pieds gaînés de nylon ou de soie.

AmanteLilli en bas et talon aiguille

Ma préférence va bien sur au bas avec des porte jarretelles, cela donne une classe folle à la femme qui les porte et je ne peux résister à l’envie de découvrir le haut de ces bas délicatement pincés par les jarretières venant du haut des hanches de la femme ainsi idolâtrée.

Amantelilli en bas avec jaretelles

Ensuite, à égalité, viennent les bas qui tiennent tout seul et les collants sans démarcation.
Les bas permettent de pouvoir parfois entrevoir le haut des cuisses avec cette bande de tissus qui, si elle est en dentelle, amène une touche sexy et très coquine. Avec une belle lingerie, le bas est la touche finale qui fait de la femme en sous vêtement un tableau idyllique.

Pour le collant sans démarcation, l’effet est différent. C’est en effet l’union des jambes et des fesses, prises ensemble dans le même vêtement, qui rend le spectacle magnifique. De belles fesses, emprisonnées ainsi sont de toute splendeur et cela rallonge les jambes.

Evidemment, le collant doit être porté sans rien dessous et surtout sans démarcation car sinon cela se transforme très rapidement en tue-l’amour !

J’adore aussi dans la même famille les leggins car cela permet aux femmes de porter une sorte de collant et ainsi d’exposer leurs fesses chaudement moulé sans avoir l’impression d’être en collant. Un vrai plaisir pour les yeux quand les fesses de la femme sont parfaites comme c’est le cas pour ma compagne AmanteLilli.

AmanteLilli en leggins semi transparent

Que ce soit bas ou collant, j’adore les caresser, les toucher, frotter mon sexe contre ce nylon ou cette soie, me masturber et jouir dessus.
Frotter mon sexe sur le collant qui emprisonne les fesses me fait bander et jouir en quelques minutes.

Face à une femme ainsi vêtue et parée de chaussures à talon aiguille, je suis complètement désarmé. Elle peut obtenir ce qu’elle veut de moi et je n’ai qu’une seule envie, me jeter à ses pieds pour lécher ses chaussures et me masturber pour jouir sur ses jambes.

AmanteLilli porte toujours des bas auto-fixant et des talons aiguilles en toute circonstance, ce qui me rend fou de bonheur.

Elle porte très rarement des bas avec porte jarretelles et surtout sort très épisodiquement ainsi vêtue.

Quant aux collants sans démarcation, Elle ne les aime pas hélas. Elle ne doit sortir avec que 2 fois par an en les portant parfois avec un short. Même dans l’intimité, Elle ne les porte guère plus. C’est dommage car cela lui permettrait de porter ses jupes très courtes sans qu’elle craigne que l’on voit la jarretière de ses bas et moi profiter de ses splendides fesses ainsi moulées.

Quel bonheur quand AmanteLilli me domine avec ses bas et chaussures, qu’Elle maltraite mon sexe, m’enfonce son talon dans mes chairs ou qu’Elle me sodomise avec son talon et me griffe avec.
Quand Elle me force à lui lécher les pieds, c’est un pure moment de bonheur, je pourrai faire ça tous les jours si Elle me le demandait.

AmanteLilli en bas rouge et chaussures à talon aiguille

Alors vive l’automne, l’hiver et le printemps et que le spectacle des femmes en talons aiguilles et jambes gaînées face de mes jours des instants de paradis.

2 Responses to “Je suis fétichiste et j’adore ça !

  • Je préfère l'été pour voir les orteils peints dans les chaussures, mais il est vrai qu'au saisons intermédiaires on profite de tous les raffinements des collants et des bas ! Déesse Lili soumise ou dominante porte très bien tous ces accessoires

    • Merci Albin,
      Pour ma part je préfère quand la saison permet aux femmes de porter bas et collants. J'adore caresser les jambes d'une femme gaînée de nylon, cela me rend fou d'excitation…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *