La progression d’AmanteLilli

Cela faisait longtemps, trop longtemps que je n’avais pas posté quelque chose ici.

Aujourd’hui je dois faire devant vous un constat qui m’enchante.

Il s’agit de l’évolution de la soumission sexuelle d’ Amantelilli.
Elle accepte de plus en plus sa condition d’objet sexuel et pas seulement envers moi.

A chaque période de soumission, Amantelilli s’efforce de toujours honorer mes demandes et même sans râler !
Il est vrai que pour l’instant mes demandes restent dans le domaine du « raisonnable », mais néanmoins il faut noter sa bonne volonté et l’envie de bien faire.
Elle exécute les ordres que je lui donne, ce qui est très très plaisant.

Dans le domaine purement sexuel, là aussi, ses tabous tombent un à un.
Elle accepte maintenant d’embrasser certains hommes à qui Elle s’offre. Même si ce n’est pas quelque chose qui lui plait vraiment, Elle le fait pour exciter les hommes et pour répondre à leur envie de l’embrasser.

Amantelilli en laisse offerte aux hommes

De la même façon, Amantelilli apprécie de plus en plus d’être tenue en laisse et surtout Elle aime que je donne la laisse à un homme et que ce soit lui qui prenne le contrôle sur Elle en tirant la laisse où bon lui semble.

La gifle fait maintenant complètement parti de sa sexualité. Elle adore être giflée, cela l’excite et cela l’amène à la limite de la jouissance.
Amantelilli n’aime toujours pas être étranglée mais, même dans ce domaine Elle progresse en acceptant maintenant d’avoir une main qui lui enserre la gorge sans serrer.

Elle pratique de plus en plus les gorges profondes et spontanément Elle essaie de s’améliorer en prenant en bouche des sexes de tailles différentes.

Amantelilli tenue en laisse pour sucer les hommes présents

Une chose qui était déjà apparue cet été au cap d’Agde (à lire ici, la partie où Amantelilli est guidée par un homme) mais qui s’est encore révélé lors du dernier gang bang (à lire ici), c’est quand Amantelilli fait une pluralité masculine, Elle aime être prise en main par un des hommes présents et exécuter ses demandes sans broncher.  Elle aime qu’il la guide vers des queues à sucer, sentir sa main appuyer sur sa tête pendant les fellations, être tirée par la laisse vers l’endroit que l’homme désire, bref être sous l’emprise d’un des hommes présents pour la « présenter et l’offrir » aux autres.

Amantelilli utilisée comme un objet pour le plaisir des hommes

Ses tabous sont toujours la sodomie, pas d’éjaculation dans sa bouche et Elle refuse qu’on lui crache à la figure.
Pour des raisons d’hygiène, Elle refuse aussi qu’on la doigte pour éviter d’attraper des saloperies.

Je suis heureux de voir à quel point Elle progresse dans tous ces domaines et surtout de voir qu’Amantelilli accepte et assume de plus en plus son statut de femme soumise sexuellement à la volonté des hommes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *