Une année 2023 qui s’achève en beauté

Un petit article pour vous souhaitez à tous une bonne fin d’année 2023 et peut être pour certains de bonnes vacances.

C’est encore une année très riche en émotion me concernant et surtout avec l’immense satisfaction de voir que mon univers sexuel continue d’évoluer, même après 20 ans de vie commune avec Amantelilli, ma tendre compagne de vie.

Amantelilli l’incandescence de la féminité

Je ne vous ferai pas les comptes habituels cette fois-ci, enfin pas dans cet article. Néanmoins il y a, depuis quelques années, un fait marquant dans ma sexualité. Je prends de moins en moins souvent ma femme. Quand dans les années 2019-2020 je la prenais environ 80 fois par an, ces dernières années, et 2023 encore, je ne la prends plus qu’une cinquante de fois. N’y voyait pas un manque d’envie, bien au contraire malgré toutes ces années, et c’est dingue de le constater, j’ai de plus en plus envie de ma femme, de lui faire l’amour ou de la baiser. Mais j’aime ce jeu où ma femme devient de plus en plus inaccessible pour moi alors que pour les autres il n’y a pas de limite à la prendre quand elle fait des gangbang. Ce contraste qui fait que l’homme qui partage sa vie la prend moins souvent que les hommes qu’elle croise dans sa vie est pour moi une énorme source d’excitation.

Amantelilli offerte totalement en abattage

Cette année encore beaucoup de Gangbang et de Bukkake/Blowgang car ce sont les pratiques qu’Amantelilli préfèrent. On peut dire que cette année elle a été servie !!! Dans ces moments là je fais l’intendance, la sécurité, je regarde si les bonnes pratiques sont respectées et je filme. Je suis plus dans le rôle du « Stag » c’est à dire du mari qui offre sa femme en abattage aux hommes, j’offre ses trous pour que les hommes se vident. J’y repense souvent après et même j’en joue avec elle quand plus tard je la baise en la traitant de poubelle à foutre. L’un des moments les plus représentatifs de cette notion de mise en abattage a été le moment où elle a été offerte les cuisses écartées, les pieds attachés dans le gloryhole Fantaisy de l’AbsoSpa. Cette impudeur de l’offrir ainsi, juste les jambes et son sexe écartés et exposés à la vue de tous sans voir le reste de son corps ni de son visage, juste mise à disposition comme un trou pour être exploitée à la chaîne est pour moi un pure délice de dégradation de ma femme et un très haut niveau d’excitation. J’adore l’offrir ainsi, sans sélection d’hommes. Qu’ils soient jeunes, vieux, beaux, moches, tous peuvent se vider sans aucun sentiment de culpabilité. Plus il y a d’hommes qui la baisent au fil de l’année plus elle est désirable à mes yeux et plus j’ai envie d’elle.

Soumission à la bougie par mon Maître Coquimalin13

Nous avons commencé et fini l’année (à moins qu’il ne se passe quelque chose à Budapest) par des rencontres cuckold. C’est très clair que pour moi j’aime beaucoup ces rencontres où ma femme est l’objet sexuel de son Bull, elle fait tout ce que veut le Bull sans limite et moi je suis le mari cocu humilié par ma femme et le Bull. J’adore être humilié et dégradé de la sorte. Je suis prêt à subir tout ce que veut le Bull, tout ce qu’il souhaite me faire, s’il souhaite me briser psychologiquement, physiquement et sexuellement. Je ne suis pas bi et être touché par un autre homme ou devoir toucher un autre homme me répugne et me dégoute. Donc à ce moment là pour moi la dégradation, l’humiliation devient extrême au point que cela m’excite vraiment énormément. Oui j’aime devenir un sous-homme comme le dit Amantelilli, une véritable Lope et je l’assume à 100%. Au contraire plus le Bull rencontré se lâche avec moi, me dégrade, m’humilie physiquement voir sexuellement, plus je sens qu’il a l’ascendant sur moi, plus cela m’excitera. Ces 2 rencontres ont été en tout point exceptionnelles. Lors de la dernière rencontre ma femme appartenait totalement à son amant, il l’a baisée et aussi ils ont fait l’Amour. Mais pour la première fois, cet amant qui était conscient que ma femme était à 100% à lui, a offert ma femme à un autre homme, son frère. C’était ultra excitant pour moi. Déjà le fait que ce soit son frère mais c’est surtout le fait qu’il offre ma Femme, qui a ce moment là lui appartient complètement, à un autre. Ce n’est plus moi qui offre ma femme mais un autre homme et ça, ça m’a rendu fou d’excitation. J’adore ce genre de rencontre très cérébrale où finalement je ne suis pas juste un voyeur de la scène mais un acteur. C’est d’ailleurs le seul type de rencontre où je suis acteur et ça me fait un bien fou.

Lécher le sperme du Bull sur le corps de ma femme Amantelilli

Ensuite il y a eu les moments simplement entre ma femme et moi. Ce sont bien sûr les moments les plus fréquents. Nous continuons cette séparation de 15 jours où elle est mon objet sexuel et 15 jours où je suis son soumis. On essaie de respecter ces différentes périodes mais si un évènement arrive on s’adapte à la situation !

Pour les moments où elle est ma poupée sexuelle, ne voyez surtout pas une période de soumission pour elle, loin de là. Cela va être le moment où si j’ai envie, je la prends, je la touche, j’utilise son corps comme bon me semble. C’est aussi le moment des défis que je peux lui lancer. Ce sont des instants que j’apprécie car j’ai l’impression alors qu’elle m’appartient un peu plus. Je me rends compte dans ces moments là de la chance que j’ai de pouvoir jouer avec une femme comme elle. J’adore l’exhiber et voir dans les yeux des autres hommes l’envie d’elle qu’ils ont. Cela devient hélas beaucoup plus compliquer de faire ça maintenant qu’il y a 20 ans avec l’époque de merde dans laquelle on vit où nous perdons petit à petit nos libertés, s’amuser à remonter sa jupe en public ou encore la faire sortir avec un haut transparent veut dire que certains regards, certaines réflexions vont être désagréables et hélas bien souvent de la part des femmes ! Mais néanmoins j’adore ainsi la poussée à être une femme qui alimentera le fantasme des hommes quand ils seront seuls. J’adore savoir que des hommes se masturbent et jouissent en regardant des photos, des vidéos ou en repensant à ma femme.

Amantelilli mise au défi de s’exhiber en public

Et puis il y a les moments où je suis son soumis et là il n’y a vraiment aucune limite elle peut faire tout ce qu’elle veut de moi et dans tous les domaines. Cette année Amantelilli commence vraiment à se lâcher et à aller encore plus loin qu’avant et sincèrement c’est une excellente chose. J’adore ça quand elle me détruit, psychologiquement, physiquement et sexuellement. Quand mon envie première est de jouir et qu’elle détruit ma jouissance, quand j’ai envie d’elle mais qu’elle me l’interdit, quand elle me frappe ou me torture jusqu’à ce que je la supplie d’arrêter. Avoir des marques physique et psychologique qui durent après les séances. Et surtout la vénérer H24 partout, en tout lieu. J’ai adoré la façon dont cette fois-ci s’est passé la session de Pegging, moment très dur mais si jouissif pour moi. C’est aussi la première fois qu’Amantelilli m’a interdit de la prendre pendant plus d’1 mois alors que d’autres hommes la prenaient facilement. Il y a eu pour moi une évolution dans sa domination et c’est parfait, j’adore ça, j’aurai vraiment du mal à m’en passer. J’adore être son soumis, son chien, sa lope et qu’elle laisse exprimer sans limite son coté sadique sur moi dans tous les domaines.

Amantelilli me sodomisant au gode ceinture

D’ailleurs, nous concernant nous allons passer 1 semaine pour le jour de l’an à Budapest et il faut savoir que je prends autant de plaisir à visiter cette ville que je ne connais pas qu’à attendre le soir après les visites, pour la voir s’habiller de manière très classe ou très sexy et baver comme un chien en admirant sa beauté, sa féminité de chaque seconde, regarder le regard plein d’envie des autres hommes se poser sur elle. Quand on voyage, pour moi c’est aussi important ce moment là que la découverte du lieu où on est. Si je ne l’ai pas mon voyage est en partie gâché.

Ma vie tourne autour de ma Femme, mon Epouse, ma Complice, ma Confidente, mon Amie et ma Maîtresse. Chaque respiration lui appartient, ma Vénération envers Elle est sans limite.

Amantelilli une déesse pour moi que je vénère, un objet sexuel pour tous les autres hommes

Je vous souhaite à tous de belles fêtes de fin d’année, merci de suivre nos aventures en étant toujours aussi nombreux et profitez bien de cette fin d’année dans tous les domaines !

Au plaisir de vous retrouver en 2024 !

10 Responses to “Une année 2023 qui s’achève en beauté

  • Passez de Bonnes Fêtes de fin d’année à vous 2 et rendez-vous peut-être en 2024 !!

  • Kikou, Super article comme d habitude et on revis bien ce que tu ressens.
    Profitez bien à Budapest et vivement 2024 pour suivre de nouvelles aventures sexy et suivre un nouveau tableau des défis
    milles bisous
    Patoche

  • Quelle belle déclaration d’amour ! Tu as beaucoup de chance d’avoir une femme comme elle et elle a beaucoup de chance d’avoir un mari comme toi. Profitez de vos vacances et au plaisir de continuer à vous lire.

    • Merci beaucoup !
      En effet c’est une chance d’avoir pu la rencontrer et surtout qu’elle accepte de partager ma vie !

  • cplecandaux
    2 mois ago

    Superbe déclaration !! Bon séjour dans la capital du seXe. Vivement 2024 pour de nouvelles aventures. Passez de Bonnes Fêtes. Coquinement. Samantha et Sébastien

  • Un mix de perversité et de raffinement rare !
    Tout en empathie et bienveillance.
    Tout en Amour, en fait !
    Très bonne année à vous deux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *