Les bienfaits sexuels du confinement

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas écrit d’article. Comme chacun j’ai subi ce qui s’est passé dans le monde, le Covid, le confinement et tous les problèmes qui sont arrivés avec.

Je suis un privilégié car pour l’instant, j’ai toujours la santé et mon boulot. Cela a été pour nous, ma douce Amantelilli et moi, une très belle période de vie à 2. En effet on était ensemble 24H/24H et cela nous a fait un bien fou. La conclusion a été simple : on se suffit à nous même et nous pourrons vieillir ensemble sans essayer de s’entre-tuer !!!

Nous avons aussi eu le bonheur d’avoir beaucoup plus de temps pour le sexe tous les 2 que dans la vie dite « normale ». Ce qui change aussi beaucoup de chose car pour moi cela signifie plus de bonheur, moins de stress car l’épicentre de ma vie étant ma femme Amantelilli, je pouvais chaque jour en profiter soit en étant le dominant sexuel du couple, soit en étant son soumis cocu et cuckold. Pendant 3 mois nous avons bien sûr arrêté le libertinage et la première constatation c’est que ça ne nous a pas manqué. Cela confirme bien que le libertinage dans notre couple est un plus et non un besoin. Par contre on a beaucoup joué et ça j’ai adoré.

Amantelilli maîtrisée

Amantelilli maîtrisée et baisée en levrette

Si vous voulez savoir comment nous avons vécu notre confinement je vous invite à aller sur le site d’Amantelilli à cet endroit : Le confinement d’AmanteLilli et MrSirban

Je vais vous exposer mon ressenti et mon évolution pendant cette période, avec des choses qui m’ont littéralement faites évoluer sexuellement.

Tout d’abord je vis avec une femme extraordinaire, qui a un état d’esprit de fou, ouverte d’esprit de manière incroyable et qui est très belle aussi physiquement. De mon côté j’ai essayé de me prendre en main physiquement. J’ai perdu 8Kg et je me suis musclé. Je veux toujours que ma femme me trouve beau et qu’elle me désire. Il y a aussi une autre raison beaucoup plus complexe. Amantelilli dans un Gangbang ne choisit pas au physique les hommes à qui elle s’offre. Certains sont plus beaux que moi, d’autres moins beaux que moi. Et les 2 cas m’excitent. Si elle se fait prendre par un moins beau que moi, je l’offre en abattage et si elle se fait prendre par un plus beau que moi, dans ma tête c’est normal qu’elle est envie de lui car je n’arrive pas à la cheville du mec.

Toujours cette dualité en moi, dominant ou soumis.

Amantelilli sous mon contrôle comme un simple jouet

 

A plusieurs reprises j’ai utilisé, exploité Amantelilli comme une esclave sexuelle ni plus ni moins, toujours à la toucher, à contrôler sa sexualité, à l’utiliser comme un objet, un sextoy. Je lui ai fait subir des gorges profondes forcées jusqu’à se qu’elle s’étouffe et en pleure, je l’ai dégradée en lui faisant prendre des poses obscènes où elle avouait elle même être humiliée. Je lui ai fait comprendre que son corps ne valait plus rien, tant d’hommes l’avaient vu nue, l’avaient touchée, l’avaient baisée et pour moi quel bonheur de la prendre en sachant tout ça.

J’ai aussi eu le plaisir d’envoyer certaines photos et vidéos à quelques uns de ses amants avec qui elle papote sur WhatsApp pour ne pas oublier que je suis avant tout un candauliste et qu’offrir ma femme que ce soit dans les mots, les photos, les vidéos fait partie intégrante de ma vie et de ma sexualité.

Amantelilli se masturbant

Quand j’oblige Amantelilli à se masturber devant moi

Bref pendant cette période mon côté dominant a été comblé même si une partie de moi ne le sera jamais car Amantelilli est soumise sexuellement sur le moment mais n’est pas du tout une soumise dans la vie de tous les jours et jamais comme soumise SM. De plus une partie de ma domination passe par le fait que je l’offre en abattage à d’autres hommes et le bonheur de la voir dégradée et humiliée par d’autres. Attention cela ne m’a pas manqué du tout, c’est juste pour expliquer que dans l’idéal d’un dominant comme moi, je n’étais pas à 100% du potentiel pendant cette période. Par contre je remarque que quand j’offre Amantelilli à des hommes, elle se lâche de plus en plus avec eux , va de plus en plus loin dans ses pratiques et c’est fantastique à voir !

C’est plus dans le domaine de ma soumission que j’ai évolué.

Ma soumission est beaucoup plus large que celle d’Amantelilli. Je suis soumis SM, cuckold, humiliation, dégradation, contrôle de la sexualité, destruction d’identité, forced bi, Moneyslave. Quand je bascule dans ce mode pendant ma quinzaine, le champ des possibles pour Amantelilli est quasi infini. Cela s’est renforcé encore plus pendant cette période. Nous avons aussi introduit dans notre relation un Bull officiel, un amant d’Amantelilli mais uniquement réservé au cuckolding. J’ai officiellement donné priorité à cet homme sur ma femme. C’est à dire que quelque soit la période du mois, il sera toujours prioritaire par rapport à moi. Pour moi dans ma tête c’est très clair, c’est lui avant moi. Rien que de savoir cela me maintient en ligne de fond dans un état d’excitation, de désir pour ma femme mais aussi de respect pour elle encore plus. Pour peu que lui ou elle me rappelle leur relation, l’excitation de cette humiliation repart immédiatement.

Amantelilli ne m’appartient plus officiellement, elle appartient en priorité à son Bull

 

A cela s’est aussi ajouté le contrôle de ma sexualité. Pour la première fois, volontairement, Amantelilli m’a frustré pendant presque 15 jours en m’interdisant de jouir tout en continuant à m’exciter, à pratiquer le teasing, en utilisant la cage de chasteté et aussi en exécutant les demandes de son Bull sur moi. J’étais dans un état de soumission totale, physique et mentale où toutes mes limites sont tombées, je n’avais plus de fierté, plus de dignité et plus d’ego. D’ailleurs comme vous pourrez le lire sur le blog d’Amantelilli, elle s’est sentie dépassée par les événements, par cette soumission sans limite de ma part.

amantelilli et la cage de chasteté

Amantelilli m’excitant alors que je suis sous cage

Amantelilli a aussi progressé dans sa domination sur moi pendant tout ce temps. Sa domination sur moi n’était pas uniquement dans le SM mais aussi dans tous les autres domaines. Et cela change tout pour moi. C’est l’extase totale, l’abandon absolu. Dans le SM elle va vraiment beaucoup plus loin, je suis d’ailleurs demandeur a être marqué, à la supplier d’arrêter. Voir son regard et son attitude complètement changer pendant ces séances SM très poussées me rend fou de servitude. Mais quand en plus de ça il y a tout le reste qui vient m’enfermer dans ma soumission, je suis alors dans un autre monde.

amantelilli & Mrsirban

Etre sous la dépendance d’Amantelilli

A la différence de quand je suis dominant où j’expliquais précédemment les limites, là en tant que soumis je n’en ai aucune et dans aucun domaine (sauf le travestissement). Seule limite l’imagination d’Amantelilli pour me dominer.

Cela m’a marqué à jamais et n’étant pas vraiment homme de compromis, je suis plutôt 0 – 1, j’ai préféré les périodes de soumission à mes période de domination pendant cette phase de confinement car je n’avais pas à me soucier de quelques limites que ce soit.

Quand je pers toute dignité face à Amantelilli

 

Le retour à la vie dite normale se fait progressivement et cela n’a pas été facile car nous étions si bien ensembles en permanence et se retrouver à ne se voir que 3h ou 4h par jour pendant la semaine est difficile. Nous ne pouvons plus jouer autant qu’avant et quand l’osmose a été si parfaite, le retour à cette réalité est difficile.

Néanmoins, alors que nous ne voulions pas recommencer le libertinage, nous avons fauté de manière magistrale le week-end dernier : le récit de cette expérience ici

Cela a été un moment d’exception, ces moments Hotwife qui fait que tu bascules dans un monde d’excitation infinie. Amantelilli ose aussi de plus en plus et c’est aussi ce qui fait que ces moments arrivent. Sans son évolution de ce côté cela ne pourrait pas se réaliser. La voir partir avec cet homme sans savoir ce qui allait se passer, si cela allait durer 5mn ou 1H, m’a immédiatement fait basculer dans ce monde de fantasme et d’excitation. Après, quand ils sont revenus, nous sommes restés tous les 3 à parler de tout de rien. D’autres personnes sont venus et pris dans le feu de l’action, son amant du jour a montré le magnifique sexe d’Amantelilli à ses amis, puis en facetime aussi à quelqu’un d’autre et pour finir à un de ses collègues. Bref le voir ainsi s’accaparer le corps de ma femme a été merveilleusement excitant, faisant osciller mon excitation entre candaulisme et cuckolding, entre domination et soumission. Un moment parfait…

Amantelilli se masturbant en collant

Amantelilli se masturbant en collant sous mes ordres

Je m’aperçois de plus en plus avec le temps qui passe que mon excitation n’est jamais aussi forte que quand je sens Amantelilli appartenir à un autre homme, quand je n’ai plus aucun contrôle sur elle, quand elle ne m’appartient plus… Là je suis fou d’excitation. Il en est aussi de même mais dans une moindre proportion quand Amantelilli m’humilie, me dégrade mentalement et physiquement, quand elle me maintient dans un état de dépendance… C’est clair que si Amantelilli mettait en priorité la relation sexuelle avec un autre homme avant la notre, que je passe sexuellement au second plan, j’adorerai ça, cela me rendrait terriblement docile et complètement accro à ma femme encore plus.

Voilà comment le fait de se retrouver dans cette situation si particulière que le monde a vécu, ma sexualité a encore évolué et surtout, une fois de plus, est montée d’un cran dans l’univers de l’excitation et du lâcher prise. Cela aurait, comme d’habitude, été impossible sans avoir une femme merveilleuse à mes côtés.

9 Responses to “Les bienfaits sexuels du confinement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *