Ma première vraie séance de Pegging

Comme convenu je reviens vers vous pour partager cette fameuse séance BDSM que j’ai eu avec Amantelilli.

pegging

En fait il y a eu du Moneyslavering, du Pegging, de l’Humiliation, de la Douleur, de la Vénération de chaussure à talons aiguilles, bref un ensemble de situations et d’actions qui ont fait de ce moment, un instant inoubliable et suspendu dans le temps.

moneyslavering

Tout a commencé 5 jours avant où j’ai voulu me mettre en condition en arrêtant de me faire jouir. Il faut savoir que je jouis à minima 1 fois par jour, soit en prenant ma Femme soit en me masturbant. Là j’ai décidé de ne plus me faire jouir. Cela a eu comme effet de me rendre encore plus accro à Amantelilli (je me demande d’ailleurs comment c’est possible tellement je suis fou d’Elle), d’avoir une envie folle de voir ses jambes, ses seins, son sexe, de les toucher et de la prendre. Le deuxième effet plus physiologique c’est qu’au fil des jours j’ai senti comme une boule qui grossissait dans mon anus. Rien de bien gros ni de gênant mais c’était quand même présent. J’en ai conclu que c’est ma prostate qui grossissait un petit peu faute d’être vidée régulièrement comme c’est le cas d’habitude.

domination

En plus de cette mise en condition, Amantelilli s’est achetée des bottines à talons aiguilles de chez Casadéi (j’adore la forme des talons Blade). Pour rajouter du piment, elle a voulu mêler un peu de moneyslavering à nos jeux. Pour ceux qui me suive, j’ai un rapport à l’argent avec le sexe très fort. Par exemple j’aurai adoré vivre avec une prostituée qui se fait baiser par des hommes qui payent. Amantelilli a eu dans le passé quelques moneyslave et cela m’excitait terriblement. J’adorerai qu’Amantelilli soit une Sugar Baby par exemple. D’ailleurs mon plus gros fantasme est qu’un homme paye ma femme pour la baiser. Hélas pour moi Amantelilli est complètement contre cette pratique et donc ce fantasme. Alors je me rattrape en lui servant de Moneyslave de temps en temps. Et là, Amantelilli m’a clairement dit que je devrai vénérer ses bottines en séance et que si j’espérais pouvoir le faire et aussi être dominé, il fallait que je paye 80 euros pour y avoir droit. Le challenge est haut car c’est une grosse somme pour un jeu entre mari et femme et c’est aussi pour cela que ça m’a énormément excité.

Gode ceinture violet

Il y a quelques temps et suite à des demandes de la part de followers, j’ai créé une Wishlist sur Espace Libido. J’ai été très étonné de constater que de nombreux cadeaux m’ont été offerts. Il y a eu une boite avec 3 plugs de plus en plus gros et 2 godes ceinture l’un violet assez fin et un autre noir un peu plug gros mais encore très raisonnable, on va dire pour débutant. Ce dernier gode ceinture m’a été offert par un couple adorable qui souhaite rester anonyme et que je remercie. Quant à l’autre gode ceinture et la boite de plugs je ne sais pas qui m’a offert tout ça mais je les remercie très fort. Par contre fait amusant, force est de constater que vous en avez tous après mes fesses !!!

Trio de plug

Amantelilli et moi même ne jouons pratiquement jamais sur l’aspect anal. La sodomie fait hélas mal à Amantelilli et de mon côté je suis tiraillé entre savoir ce que cela fait et le côté ultra humiliant pour moi que de se prendre « quelque chose dans le cul » pour parler crûment ! En effet je suis un pur hétéro et pas du tout attiré par le sexe masculin que je trouve d’ailleurs très moche. Mais par contre pour moi dans cette pratique d’avoir quelque chose dans les fesses il y a 2 aspects. Le premier c’est la douleur car n’étant pas habitué à ça je sais que je vais avoir mal. Et puis surtout il y a le deuxième aspect, le coté ultra humiliant. Pour moi cela est dans le top 3 des choses les plus humiliantes à subir.

Gode ceinture noir

Comme d’habitude ici sur ce blog et dans ma vie, pas de psycho à 2 balles sur le côté bi refoulé ou l’hétéro qui s’interdit qu’on touche à ses fesses ou encore le retour au stade anal ! J’en suis à un age où toutes ces considérations intellectuelles et psychologiques me font royalement chier J’ai envie d’essayer alors j’essaye pour ne pas mourir idiot. Bref chez moi l’association de la douleur et de l’humiliation suffit à m’exciter.

Quelques jours avant cette séance j’ai essayé en solo les 2 plugs car le troisième me semble immense !!! C’était plus pour m’entraîner et savoir quoi faire et quoi dire dans l’action pour éventuellement guider Amantelilli.

Etant psychologiquement conditionné pour subir une belle séance BDSM le dimanche 17 novembre, la première partie de cet acte est franchement la moins sympa. Je me suis « préparer les fesses » pour que mon intimité soit bien propre. Rien que de faire ça est déjà humiliant et rabaisse bien l’égo.

L’instant est alors arrivé. Amantelilli était superbement vêtue pour l’occasion et cela est super important. Pour accepter tout ça il faut que la femme soit la quintessence de la féminité, être à l’extrême opposé de la masculinité. Elle porte le harnais avec le gode violet. Cela est très érotique cette extrême féminité avec ce gode ceinture.

gode ceinture

Nu devant Elle j’ai du payer les 80 euros demandés. Puis je le suis mis à genoux et j’ai du vénérer ses bottines. J’ai du glisser l’argent dans ses bottines. Ma condition était parfaitement clair. Amantelilli était sublime dans son rôle.

pluguer

Ensuite les choses sérieuses ont commencé. J’ai du me mettre à 4 pattes sur le lit pour subir le pegging. Amantelilli m’a d’abord travaillé l’anus avec le plus petit plug noir. L’humiliation est bien présente. Elle l’enfonce tout doucement puis fini par le rentrer complètement. C’est un peu douloureux mais largement supportable. C’est surtout l’état d’humiliation qui agit sur ma personne. Après avoir dilaté mon anus, Elle a alors décidé de me prendre au gode ceinture violet. Elle a été parfaite. Doucement au début puis plus rapidement. C’était très très humiliant et dégradant pour moi. C’était aussi douloureux, un peu plus qu’avec le petit plug. Par contre la sensation est étrange car j’ai toujours cette impression que je vais éjaculer à tout moment mais cela n’arrive pas. C’est frustrant quelque part et mélangé à la douleur et l’humiliation cela en devient énormément excitant. A un moment Amantelilli m’a balancé l’argent sur moi, là la dégradation a été énorme. A un autre moment Elle m’a caressé le sexe tout en me pénétrant et je dois avouer que cela est excellent. Quand Amantelilli me pénétrait en s’allongeant sur moi c’est vraiment délicieux car je pouvais sentir sa peau si douce sur mon corps ce qui contrastait beaucoup avec la douleur du gode dans mes fesses.

pegging

Amantelilli a ensuite enfilé l’autre gode ceinture, le noir qui est un peu plus gros que le violet. De la même façon Elle y est allée doucement puis a accéléré le mouvement de son bassin. La douleur était beaucoup plus vive, violente, mais en même temps cette impression de presque jouir était plus présente, j’ai même cru que j’allais arrivé à jouir mais en fait non. L’humiliation était plus importante aussi. En fait j’ai l’impression que plus le gode ceinture est gros plus ces 3 éléments s’amplifient : la Douleur, l’Humiliation et cette sensation de possible Jouissance. Je comprends alors mieux maintenant le challenge de ces hommes qui se font prendre par des godes ceinture de plus en plus gros voire démesurés.

pegging

Un point important qui a beaucoup joué pendant toute la séance c’est le dialogue avec Amantelilli. Il est de 2 types : Technique pour connaitre mon ressenti et sentir les limites, et Excitant quand Amantelilli me traite de cocu, m’humilie verbalement, cela est très important pour se mettre en condition.

Je commençais vraiment à être fatigué et épuisé par cette séance difficile à la fois en tension nerveuse, physiquement et moralement mais tellement excitante. Amantelilli m’a une dernière fois pénétré avec fougue et de plus en plus vite. A ce moment là j’ai perdu pied, Elle aurait pu faire ce qu’Elle voulait de moi je n’avais plus aucune limite, l’emprise qu’Elle avait sur moi était infini. Je me sentais tellement détruit, cassé, brisé que j’ai atteint un niveau de servitude envers ma femme qui était sans limite. et j’ai adoré ça. Ressentir ça est fantastique et incroyablement excitant. Cela aurait pu durer des heures, c’est mon corps qui aurait lâché pas mon âme.

Elle s’est retiré très rapidement ce qui m’a provoqué une dernière douleur puis Elle m’a ordonné de me masturber devant Elle. En me masturbant j’avais envie qu’Elle continue à me détruire, j’ai demandé qu’Elle me frappe, qu’Elle me crache dessus, bref j’étais dans un état second. En la voyant ainsi si belle, si féminine, si dominante avec son gode ceinture, j’ai joui dans un râle de plaisir extrêmement fort, puissant et violent. Énorme et incroyable jouissance à la fois libératrice mais aussi un moment de relâchement incroyable. Je me suis allongé exténué, perdu, ailleurs, mais tellement heureux de cette magnifique expérience.

jouissance

Je voudrai rendre un immense hommage à ma Tendre Aimée Amantelilli. Pendant toute la séance Elle a fait attention à moi, Elle a su s’adapter, Elle a su me rassurer, Elle a su être sans pitié quand il le fallait. C’était une première fois pour nous 2 et Elle a été parfaite en tout point. D’une grande intelligence, Elle a su trouver les mots parfaits pour m’humilier, d’une grande écoute mais aussi suffisamment hard pour être totalement crédible dans son rôle de femme pénétrante… J’avais peur que son regard change sur moi suite à cette expérience mais j’ai l’impression que ça n’a pas été le cas. Par contre il faut une immense complicité entre les 2 participants car c’est un moment très intime et qui est extrêmement fort en émotion.

Voilà l’expérience au final a été parfaite et je pense que cela peut maintenant faire parti de nos jeux car il y a une infinie possibilité de ce côté là à exploiter.

Encore merci à cette femme fabuleuse, Amantelilli, qui accepte de me suivre dans mes délires les plus fou. Je t’Aime plus que tout

Retrouvez les impressions de ma femme sur cette séance particulière en cliquant sur ce lien !

9 Responses to “Ma première vraie séance de Pegging

  • Quel première expérience et quel complicité j ai essayer moi même une seul fois me faire dominer elle m’a juste mis un petit gode ce n est vraiment pas pour moi… mais je te comprends vue tout l amour et le désir que tu as pour elle alors respect

  • Bravo un témoignage intense et encore une magnifique preuve d’amour entre vous

    • Alain Nonyme
      1 semaine ago

      Coucou,

      Ravi que les godes et la ceinture t’ai plu!
      Et merci pour les photos et le double partage… Ton site et celui de ta charmante épouse.
      Perso, j’aurais peut-être un peu plus corsé la chose… Avec cage dès le vendredi soir et port du plug dès le dimanche matin histoire de t’ouvrir un peu plus!
      Dans la vidéo tu sembles vraiment avoir mal avec la deuxième ceinture (que je trouvais trop grosse pour tes petites fesses d’Alpha …) …
      Tant mieux si l’humiliation fût forte! Tant mieux si vous allez continuer sur cette voie obscure !
      Ha si encore une idée pour la prochaine séance… Peut être un peu de milking ou d’orgasme ruiné à coup de vibro!
      Vivement la prochaine séance !

  • Très beau récit comme toujours. Vite complicité est bêle à voir. Vous êtes à l’écoute l’un de l’autre et ça se voit.
    J’ai vais lire l’article d’amantelilli maintenant pour voir son point de vu.

  • Récit très excitant. Délicieuse idée de publier simultanément vos ressentis physiques et cérébraux. Votre complicité est magnifique.
    Défi prochain, être immobilisé sur le lit peut-être ?
    Respect pour votre symbiose.

  • Émerveillé de votre complicité amoureuse et joueuse !
    Vous osez concrétiser vos désirs à chaque article et c’est un réel plaisir de vous lire et de vous découvrir encore plus !

  • André Amigo
    1 semaine ago

    Est-ce que ça n’aurait pas été encore meilleur si, après cette séance, c’est elle qui vous avait masturbé pour libérer la tension et vous donner votre plaisir ?…

  • (J’ai posté le même commentaire sur le site de ta belle)
    Incroyable partage que vous nous faites)))
    Il faut une complicité fusionnelle et une bonne dose de courage pour nous conter et nous faire voir cette séance.
    J’adore le concept de chacun son article car j’ai lu deux sensations/ressentis différentes de l’expérience, c’est super.
    Mais la même flamme vous anime, vous avez une chance incroyable de vous être trouvés.
    Plein d’amour sur vous, bisouxXx

  • Bonjour,

    Félicitation pour ton premier pegging. C’est rare qu’après une première tentative, ça s’arrête là.

    Mais je voudrais partager mon expérience. Comme tu as la chance d’avoir une femme petite de taille, elle doit avoir de petites mains. Aussi, je te recommande le fist fucking, que je pratique, pour plusieurs raisons.

    D’abord, ce sera plus agréable pour Lili. De te pénétrer avec un gode ceinture peu avoir un effet psychologique certain mais pas physique. Avec sa main en toi, elle sentira par sa peau et sa pression sanguine tout ton plaisir, une éventuelle douleur (et donc pourra moduler ses mouvements ou les stopper momentanément), percevra même tes battements de cœur. Ce sera plus intense pour elle.

    Ensuite, aussi bizarre que ça peut paraître, c’est pas vraiment plus difficile de prendre une main qu’un gode. Le gode est souvent dur et certains mouvement peuvent faire mal mais la main est plus malléable et souple au final c’est meilleur et moins douloureux, même si c’est plus gros. La sensation de possible orgasme est constante et ta partenaire trouvera rapidement comment te faire éjaculer (si elle le souhaite) en jouant autour de ta prostate. C’est elle qui décidera si tu jouis ou pas et quand. Pour toi, ce sera plus agréable et les séances te combleront.

    Pour terminer, c’est plus pratique. En déplacement professionnel, en week-end ou en vacances, c’est pas facile d’emmener un harnais et des godes. La sécurité des aéroports peu provoquer des sueurs froides déplaisantes. Or pour le fist fucking (ou devrait trouver un nom plus joli) un tube de lubrifiant dans la trousse de toilette suffit.

    Au fil du temps, ma femme aime autant que moi jouer à cela. Quand elle a envie, elle me demande si je veux jouer à Guignol (c’est facile d’imaginer pourquoi !). Un seul point noir, Lili devra peut être se faire faire une manucure plus courte.

    Tu vas adorer, elle aussi…

    LL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *